dimanche 14 août 2011

Crumble au chou-gras


 

Avec ma nouvelle maison bien entourée de nature et de forêt, j'ai commencé à m'intéresser aux plantes sauvages comestibles.  En voici une ultra envahissante très abondante, facile à reconnaître et délicieuse: le chénopode blanc.

Chénopode blanc (chou gras).

Une fois cuite, cette plante goûte les épinards.  Vous pouvez donc la substituer partout où vous utiliseriez l'épinard.  Facile.


J'ai tout de même débuté ma dégustation avec la recette proposée par l'auteur du blog qui m'a transmis ce goût (et ce sens du risque...  on peut se mélanger et s'intoxiquer là...) de manger ce qui pousse dans la nature!  C'était un vrai régal!  Elle est composée d'ingrédients doux, qui laissent toute la place aux saveurs de la plante.  Voici ma version, adaptée avec ce que j'avais sous la main.


Ingrédients:
- 150g de feuilles de chou-gras, lavé et ciselé
- 75g de farine
- Fromage cottage, en proportion égale au chou-gras
- Fromage Cheddar râpé, au goût
- 45g + 10g de beurre bien froid
- 1 boîte (170g) de thon, égoutté
- 2 c. à soupe d'huile d'olive

Dans une casserole, faire chauffer l'huile d'olive.  Ajouter 10g de beurre et le chou-gras.  Faire revenir environ 5 minutes à feu doux, en ajoutant de l'eau eu besoin. 

 
Mélanger au fromage cottage et répartir dans le fond de quatre ramequins.

Préchauffer le four à 400°F (200°C).

Répartir le thon par dessus le mélange de chou-gras et de cottage.

Découper les 45g de beurre restant en petits cubes et les mélanger à la main avec la farine.  Émietter la pâte à crumble sur le dessus des ramequins.

Saupoudrer de Cheddar au goût.

Cuire au four une quinzaines de minutes.  Passer quelques minutes sous ''broil'' pour dorer le fromage.


Source: Adaptation de Sauvagement bon

13 commentaires:

Kim a dit…

Ça a l'air bien bon cette plante... Tu n'as pas un peu peur des fois????? Il faudrait bien que je m'achète un bouquin là-dessus:)

Doudoute a dit…

belle découverte, quel beau plat :)

Jasmine a dit…

Bonjour,

Quelle bonne idée que de cuisiner le chénopode! Effectivement, on n'a pas besoin d'aller bien loin pour trouver cette plante. J'essaierai cette recette, c'est sûr! Je pense même l'essayer avec l'amarante qui pousse un peu partout dans l'une de mes plates-bandes.
Au plaisir,

Lilipuce a dit…

J'ai pleins de ''mauvais herbres'' dans ma plate bande et ma mère me dit toujours , ça c'est telle chose, tu peux t'en faire un potage, ça c'est telle chose, ça se mange... mais j'ai jamais osé encore. Continue de me donner des recettes, je vais peut être oser les cuisiner :)

Libellule a dit…

Kim: Oui, j'ai toujours une petite crainte. Au moins, c'est plus facile que les champignons. J'essaie une plante à la fois.

Doudoute: Merci!

Jasmine: Je ne suis pas sure d'avoir de l'amarante autour de chez moi... IL faudrait que j'ouvre l'oeil. Tu m'en redonneras des nouvelles!

Lilipuce: Hahaha! Le contraire de ma mère, qui s'est mise à arracher frénétiquement mes choux gras quand elles les a aperçus partout dans mes plates bandes!

poucinette a dit…

belle idée miss gros bisous

Nicolas (Sauvagement Bon) a dit…

Une autre idée pour le chénopode (et aussi l'amaranthe dont le nom a été cité dans les commentaires) : [ici]...

Melanie A. a dit…

Eh ben! J'en ai plein de ça chez moi... Il faudrait que j'essaie de les manger un de ces jours au lieu de les mettre au compost!

Madame Anne a dit…

Hen! Super! personnellement je n'y connais rien! Tu m'inspire! ;))

Blomma (prononcer Blouma, "fleur" en suédois) a dit…

Et bien , je ne connaissais pas cette plante, mais comme je n'aime pas les épinards, je remplacerais bien par d'autres légumes verts...

Nadji a dit…

Ca semble bien délicieux.
J ne connaissais pas.
A très bientôt

Ma ménopause a dit…

Et puis en plus c'est bon pour la santé

Melanie A. a dit…

C'est pas ça du tout que j'ai finalement chez moi, j'aimerais tellement ça être capable de tout identifier ce qu'il y a sur le terrain...