jeudi 7 avril 2011

Grands-pères de ma mère

Mais non, je ne vais pas vous faire un récit historique ou vous révéler les détails de mon arbre généalogique!  Ça vous aurait plu hein?  De savoir quand mes ancêtres s'étaient établis en Beauce, quels métiers ils avaient pratiqués, combien de fois ils s'étaient remariés pour avoir un nombre faramineux d'enfants...  Mais surtout: de savoir que je suis la cousine de Madona, au 38e degré de la fesse gauche!!!  Si, si!

Je vais plutôt vous dévoiler quelque chose de bien plus intéressant: LA recette parfaite de grands-pères au sirop d'érable de ma mère.  Après en avoir essayés plusieurs versions qui finissaient aléatoirement moelleuses ou dures ''comme de la roche'', elle a adopté celle-ci qui est toujours réussie.  Le secret semblant résider dans l'utilisation d'un oeuf!


Je ne fais pas de grands-pères au sirop d'érable à la maison.  Ce n'est pas parce que je n'aime pas ça!  Au contraire: j'aime tellement ce truc que je peux dévorer tout le contenu du chaudron sans m'arrêter!!!  Quand ma mère en fait, j'essaie de n'en prendre qu'une petite portion dans mon bol, parce que je sais que je vais invariablement finir en train de racler ses casseroles avec ma cuillère.  C'est devenu une ''tradition'' et tout le monde attend ce moment pour se marrer un peu de ma gueule!


Les clichés sont ceux des restants que j'ai rapportés chez moi...  Ma mère en avait fait tout plein pour un gros diner de cabane à sucre.  Peu de gens ont eu la force d'en manger, la panse trop remplie du diner gargantuesque!  Pour ce qui est de moi et de ma cuillère, ben disons que d'avoir deux enfants m'a assez occupé pour m'empêcher de trop tourner autour des gâteries!  Les marmots, ça aide à garder la ligne!

Ingrédients:
- 2 tasses de farine tout usage
- 4 c. à thé de poudre à pâte
- 1/2 c. à thé de sel
- 3 c. à table de sucre
- 4 c. à table de beurre
- 1/2 à 2/3 tasse de lait
- 1 oeuf

- 3 tasses de sirop d'érable
- 1 tasse d'eau

Dans un grand bol, tamiser ensemble la farine, la poudre à pâte, le sel et le sucre.  Mélanger.  Incorporer le beurre et mélanger à l'aide d'un coupe pâte (ou de deux couteaux) jusqu'à l'obtention de morceaux de la grosseur d'un 10 cent.  Ajouter graduellement le lait en brassant.  Arrêter lorsque le mélange est homogène et bien humecté.

Dans une grande casserole, amener le sirop et l'eau jusqu'au point d'ébullition.  Y déposer la pâte par cuillerées.  Couvrir et laisser mijoter à feu doux 15 minutes.  Ne pas enlever le couvercle, sinon la pâte va tomber et devenir dure.

Source: Adaptation de ma mère d'une recette de ''La terre de chez nous''

9 commentaires:

Esther B a dit…

Trop divins ces grand-pères!!

Je suis un peu comme toi, je m'empêche d'en faire sinon je dévore tout!!

Bon jeudi:)

Gabrielle a dit…

Yummy! Avec la canne de sirop que j'ai acheté au Marché Jean-Talon, je pensais faire du pouding chômeur mais ta description des grands-pères de ta maman me font changer d'idées là là :P J'ai pas mal les mêmes goûts que toi alors je devrais tomber dedans assez solidement hihi :P Bonne fin de journée :)

Kim a dit…

Quel bon classique. Merci de le partager, tu me donnes envie de me sucrer le bec:)

gourmetronik a dit…

Ils ont l'air tellement meilleurs que ceux que j'ai déjà mangés. Bien gonflés et pas tout petits, mous et pâteux!

Libellule a dit…

Esther B.: Ça me rassure de savoir qu'il y en a d'autres comme moi!!

Gabrielle: Tu vas adorer, j'en suis certaine!

Kim: Ça fait plaisir!

Gourmetronik: Ils sont moelleux sans bon sang! Il faudrait que tu les essai. C'est certain que tu les réussirais avec brio et tu pourrais goûter devrais bons grand-pères!

Kat a dit…

Tu fais plaisir ce matin à une maniaque des grands-pères!!! C'est tellement bon! Les recettes familiales sont souvent les meilleurs je trouve... elles rappellent des souvenirs et c'est ce qui les rend bien spéciales :) Cette recette m'a l'air des plus délicieuse Libellule.

Merci de la partager avec nous :)

Melanie A. a dit…

Cette recette ressemble beaucoup à celle que je faisais... mais que j'ai perdu (snif, snif). Je vais l'essayer c'est sûr mais quand il va y avoir de la visite parce que je suis comme toi... tant que je ne vois pas le fond du chaudron je ne peut m'arrêter!

Libellule a dit…

Kat: Ils n'ont rien a envier aux tiens qui semblaient tout aussi délicieux! Merci pour ton gentil commentaire!

Melanie A.: J'espère que cette recette fera ton bonheur et ressemblera à celle que faisais avant! Je veux bien faire partie de ta visite moi là! Hihi!

Jenovefa a dit…

Parfait. Ceci me donne envie de déménager au Québec!