mercredi 16 mars 2011

Verrines aux pommes et à l'érable

Mes ami(e)s, voici le premier dessert si sucré qu'il a bien failli me mettre KO (Failli hein!).  Moi, la seule qui peut manger la moitié d'un plat de beurre d'érable sans sourciller.  Celle qui retourne plonger sa cuillère dans la grosse casserole de grand-pères au sirop d'érable, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus une goutte. 

...vous voyez le genre?



Je ne devais pas être dans mon assiette le soir où je l'ai mangé...  ou c'est la vieillesse?  Homme, qui préfère le salé, s'est arrêté après 2 cuillerées! ''Pu capable!'' qu'il m'a dit entre deux grandes gorgées de lait!  Isa et Jasmine n'ont pourtant pas l'air d'avoir eu le même ''problème'' que moi...


Note:  Dernièrement, j'ai raté mon sucre à la crème au sirop d'érable (trop de cuisson).  J'ai récupéré les granules, en lesquelles il s'est transformé, pour remplacer le croustillant de la recette originale.



Ingrédients:
Gelée de sirop d'érable
- 2 c. à thé de gélatine
- 2 c. à table d'eau (pour la gélatine)
- 3/4 tasse d'eau
- 3/4 tasse de sirop d'érable

Pommes confites
- 1/2 tasse de sirop d'érable
- 4 pommes Granny Smith, pelées et coupées en dés

Crème fouettée
- 2/3 tasse de crème 35%
- 2 c. à table du sirop de cuisson des pommes  (Pas mis)

Croustillant (Pas fait)
- 2/3 tasse de farine
- 3 c. à table de cassonade
- 1/2 c. à thé de sel
- 1/4 tasse de beurre non salé, ramolli


Gelée de sirop d'érable
Dans un bol, saupoudrer la gélatine sur les 2 c. à table d'eau et laisser gonfler 5 minutes. Réserver.
Dans une casserole, porter à ébullition les 3/4 de tasse d'eau et le sirop d'érable. Ajouter la gélatine et mélanger jusqu'à ce qu'elle soit dissoute.

Répartir la gelée dans quatre jolis verres. Réfrigérer environ 3 heures.

Pommes confites à l'érable
Dans une grande casserole, porter à ébullition le sirop d'érable et les pommes.  Laisser mijoter en remuant fréquemment, jusqu'à ce que les pommes soient tendres et que le jus soit sirupeux (entre 20 et 30 minutes). Laisser tiédir et réfrigérer jusqu'à refroidissement complet, soit environ 2 heures. Égoutter les pommes et réserver le sirop de cuisson. Réserver au frais.

Croustillant
Préchauffer le four à 350°F (180 °C) avec la grille au centre. Tapisser une plaque à biscuits d'un tapis en silicone ou de papier parchemin. Réserver.

Mélanger la farine, le sel et la cassonade ensemble dans un bol. Ajouter le beurre et mélanger du bout des doigts jusqu'à ce que le tout prenne une texture granuleuse et forme des petits paquets.

Répartir la pâte sur la plaque. Cuire au four environ 10 minutes. Remuer et poursuivre la cuisson environ 7 minutes ou jusqu'à ce que le croustillant soit bien doré. Séparer en petits morceaux et laisser refroidir complètement. Réserver.

Crème fouettée
Dans un bol, fouetter la crème et le sirop de cuisson des pommes au batteur électrique à haute vitesse jusqu'à obtention d'une crème chantilly. Réserver au frais.

Montage
Répartir les pommes sur la gelée de sirop d'érable. Couvrir de crème fouettée et garnir de croustillant. Réfrigérer jusqu'au moment de servir.


Source: Jasmine cuisine

6 commentaires:

Nathalie a dit…

J'adore la gelée à l'érable et ta verrine à tout pour me plaire. Je suis à la recherche d'un dessert cochon pour le brunch de Pâques, je crois bien avoir trouvé;)

J'avais pourtant vu chez Isa, mais on voit tellement de belles choses que parfois j'en oublie.

Merci de rafraîchir ma mémoire:)

Melanie A. a dit…

Eh bien si toi ça t'as presque mise KO, moi ça va bien m'achever! J'ai la dent sucré mais pas tant que ça...

Kim a dit…

J'adore ce dessert, mais je crois que j'aurais fait le croustillant, il aurait probablement coupé un peu le sucré de tout ça! C'est vrai que pour Paques, c'est un magnoifique dessert!

Sonya a dit…

Tes verrines sont superbes et en plein dans les temps ...la saison des sucres commence ici :))

Joël a dit…

Wow, du sirop d'érable, et avec des pommes en plus, c'est notre dessert national! Je craque!

Je dois essayer ce truc, par pur patriotisme! :) :) :)

Joël

Mousse a dit…

C'est un dessert magnoifique.
Fausta