mercredi 15 décembre 2010

Fudge au Bailey's et au chocolat blanc

Fudge : 1
Libellule : 0

Je l'ai raté ce sapristi de fudge, mais au moins, je sais pourquoi!  C'est parce que je suis Libellule-trop-pressée ( cadeau héréditaire de mon père ).  Quand je commence quelque chose, je voudrais que ce soit déjà fini.  Touiller longtemps dans une casserole, sans résultat apparent,  ça me tue! 

''C'est bien long, ça doit être assez là là!''

Hop!  Hop!  Le reste des ingrédients et un p'tit tour au réfrigérateur!  Résultat?  Un fudge mou, qui a plus l'air d'une tartinade... 

Je me questionne un peu sur une possible solution et décide de remettre le tout sur le feu et de brasser patiemment jusqu'à ébullition ( comme demandé au départ ).

Je me suis retrouvé avec un fudge collant, mais assez consistant pour être coupé.  Seulement, il faut le garder au congélateur, sinon le vilain fudge veut se transformer en masse informe et s'agglutiner avec les autres morceaux!


Au moins, je ne suis pas la seule ayant obtenu ce résultat.  Si j'avais pris le temps de lire tout billet de Maripel et si je m'étais questionné sur le pourquoi de son ajout de chocolat, j'aurais tout de suite vu qu'elle avait trouvé une solution efficace à ce petit problème de manque de tonus!


Enfin bref, j'ai tout de même envoyé ma boîte de fudge aux éducatrices de ma Poulette ( qui sont aussi mes consœurs de travail ) avec l'étiquette mentionnant ''Fudge hyper collant, garder au congélateur''.  Comme le goût est extraordinaire, mes gourmandes collègues n'en feront quand même qu'une bouchée, j'en suis certaine!

* Notez que j'ai omis les pacanes parce que j'envoyais le tout dans un CPE, donc gare aux allergies!

Ingrédients:
- 1 boîte ( 300 ml ) de lait concentré sucré
- 2/3 tasse ( 130 g ) de sucre
- 6 c. à table ( 90 g ) de beurre
- 4 c. à table ( 60 ml ) de Bailey's
- 8 oz ( 227 g ) de chocolat blanc, en morceaux
- 1/4 c. à thé ( 1 ml ) de sel
- 1/2 tasse ( 75 g ) de pacanes hachées ( Omis )

Dans une casserole moyenne à fond épais, porter à ébullition le lait concentré sucré, le sucre et le beurre.  Mélanger constamment durant la cuisson.  ( Note de Libellule-trop-pressée: Courage, faut VRAIMENT rendre à ébullition sur feu moyen-doux même si ça prend un certain temps! )

Retirer la casserole du feu, puis ajouter immédiatement le reste des ingrédients, tout en mélangeant jusqu'à ce que le chocolat soit fondu.

Verser la préparation dans un moule carré de 8 pouces ( 20 cm ), préalablement recouvert d'une feuille de papier sulfurisé beurrée.  Étendre avec le dos d'une cuillère mouillée.

Couvrir, puis laisser refroidir complètement au réfrigérateur avec de découper en 16 carrés avec un couteau réchauffé sous l'eau chaude.


Source: La fille de l'anse aux coques

5 commentaires:

Sonya a dit…

Ils vont partir en un rien de temps, moi la premièere j'aimerais t'en prendre un ou deux hihihi

Kat a dit…

Hihihi!!! Tu me fais rire toi!!! Je suis pareil comme toi, pas patiente pour 5 cents, il faut toujours que ce soit prêt pour hier!!! Ça me cause des problèmes quelques fois... ;)

Cela dit, il a l'air super bon ton fudge!!!

Melanie A. a dit…

On est bien toutes pareils... J'en ai râté des recettes à cause de mon impatience!!

Citron a dit…

Hé, tu as le bec sucré, toi! Moi aussi d'ailleurs! Je suis heureuse de découvrir ton blog. Je repasse bientôt.

Wimzie a dit…

Ici aussi j'ai eu quelques difficultés! Hihih un ptit tour sur le rond, plus de chocolat et voilà! JE te ferai un beau petit clin d'oeil dans les prochains jours ;)